Maroua 2018

vent

Les exposants désemparés par les tempêtes de poussière

Maroua, SIC/UDs – 09 mai 2018.Au nombres des aléas extrêmes auxquelles les visiteurs et participants de jeux font face,les tempêtes de poussière sont une vraie paire de manche. En cinq jours de jeux, ces  exposants ont subi par deux fois les agressions de la nature avec ces énormes  vents qui soufflent , emportant tout au passage. En effet puisque rien n’y résiste, ces vents ont pu renverser des chapiteaux ,des colonnes ,des haut-parleurs de sonorisasion professionelle déployés par les entrepirises de téléphonie et autres  .Au stand de l’UDs par exemple,le responsable, ne démord pas de colère, à tout reprendre après avoir à peine installé. »je pense que le plus difficile à maroua ce n’est plus le soleil, mais bien plus ces tempêtes. Car voyez vous ,quand on doit tout refaire comme installation, on ne fait pas mine de joie ! plus encore quand on je sait pas à quelle heure le prochain numéro aurait lieu. »

Monsieur ATSOPGUE VIGNY souhaite en tout cas que les vents de maroua puissent au moins trouver un autre champ d’expression ailleurs, le temps que les jeux tirent à leur fin.

cnn

 

Related Blogs

commodo at tristique ut Curabitur pulvinar risus venenatis in justo