Prof. Joseph Keutcheu

prof

« Les visiteurs sont émerveillés par ce que nous présentons »

Maroua UDs/SIC-08/05/18.Le Génie et le Talent des étudiants camerounais est aussi en compétition aux Jeux Universitaires Maroua 2018. L’UDs y participe avec des projets innovants en technologie, Environnement et Sciences sociales. Rencontré dans le stand de l’UDs, Prof. Joseph Keutcheu, encadreur de l’équipe du GETEC, nous parle ici du projet de l’équipe qu’il encadre et des enjeux de la participation de nos étudiants.

Sic :Parlez nous du projet proposé par l’Université de Dschang pour le GETEC 

Prof. Joseph Keutcheu :Le projet qui a été proposé par notre étudiant est un projet qui est utile pour notre société. C’est un projet utile notamment au secteur agropastoral, parce que le candidat de l’Université de Dschang, M. Temzui a proposé un dispositif électromagnétique qui a pour but de traiter les animaux. Or, on sait que chaque année, l’Etat du Cameroun dépense d’énormes sommes, voir des milliards pour importer des antibiotiques pour animaux. Monsieur Temzui propose donc un traitement à base d’un dispositif qui est somme toute réalisable par tout le monde. Il suffit simplement qu’on soit formé dans la conception de ce dispositif là. C’est un dispositif qui utilise l’énergie de la terre, des ressources qui sont inépuisables. C’est en cela que le projet que présente notre candidat est un projet utile au monde agropastoral.

Sic :  En regardant ce que vos concurrents proposent, est-ce que vous avez de l’espoir ?

Prof. Joseph Keutcheu :Si on n’avait pas bon espoir, on ne serait pas parti de Dschang et on n’aurait pas fait autant de kilomètres pour être là. On a bon espoir. Mais le but du GETEC n’est pas forcement de rafler tous les prix. C’est aussi de cultiver chez nos étudiants cet esprit d’entrepreneuriat. Et en cela, je peux dire que nous avons déjà gagné. Parce qu’on voit très bien qu’il y a des vocations qui se créent autour de nos stands. Et je peux vous garantir que le stand de l’Université de Dschang, comme vous pouvez le voir d’ailleurs, ne désemplit pas des visiteurs qui sont émerveillés par ce que nous présentons. Il y a aussi des étudiants d’ailleurs, qui sont intéressés et qui demandent à savoir comment faire pour intégrer nos filières de formation. C’est déjà ça de gagner.

Sic :  En tant qu’encadreur des étudiants du GETEC, vous êtes à votre première participation. S’il y avait des propositions à faire aujourd’hui, que ferez-vous ?

Prof. Joseph Keutcheu :Je dirai qu’il vaut mieux bien se préparer. Quand je regarde les autres universités, on sent qu’il y a une forte tradition de préparation à ce type d’évènement. Seulement pour le GETEC, les autres universités ont pris part à de nombreuses rencontres avec le MINESUP, ce qui n’est pas le cas pour nous. Nous n’avons découvert les projets que deux semaines avant le début des Jeux. Il serait bien à l’avenir, qu’on systématise la préparation qui à mon sens n’est pas aussi couteuse que la préparation des sportifs. Il suffit simplement d’être informé des rencontres qu’organise le Ministère de l’Enseignement supérieur et d’y prendre part aux fins d’avoir toutes les règles de l’examen, parce que c’est ici que nous découvrons les règles de ce concours alors que les autres en sont informés depuis un bon bout. /VK/MMF

Related Blogs

ut id justo quis, suscipit mi,