Infrastructure de recherche

Laboratoire

Le Département des Sciences de la Terre bientôt doté d’un laboratoire de pointe

Dschang, UDs/SIC–15/02/2019. Le Département des Sciences de la Terre (ST) de l’Université de Dschang (UDs) se prépare à recevoir les logiciels pétroliers de la part de la Société IHS Markit. En prélude à cette dotation, elle accueillera le mardi 19 février 2019 à partir de 10 heures une délégation des responsables de la Société Nationale d’Hydrocarbure (SNH), par l’intermédiaire de laquelle IHS Markit a fait part de son intention. En date du 18 juin 2018, l’Administrateur Directeur Général de la SNH, Adolphe Moukidi, a en effet informé le Recteur l’UDs, le Pr Roger Tsafack Nanfosso, de ce que IHS Markit, entreprise américaine spécialisée dans les logiciels, envisage de faire un don de logiciels pétroliers aux Universités d’État camerounaises offrant une formation dans les domaines de Géoscience, Géologie, Géophysique et/ou Ingénierie de Pétrole. L’UDs a été déclarée éligible à travers le Département des ST logé à la Faculté des Sciences (FS). Mais comme prérequis, IHS Markit a exigé une infrastructure matérielle adéquate pour déployer lesdits logiciels. La visite de ce mardi est une session de travail entre l’UDs et la SNH reposant sur trois objectifs : examiner la qualité des travaux réalisés par l’UDs dans la salle retenue pour héberger le futur laboratoire, planifier les étapes suivantes du projet et mettre en place une coordination du suivi de la suite des travaux.

Le Pr Armand Kagou, Coordonnateur du Master en Sciences de l’Ingénieur au Département des ST affirme que « tout est fin prêt pour accueillir l’équipe de la SNH ». Il précise que « la salle retenue par l’UDs, sis au Campus C à Dschang, a été entièrement rénovée, ses accès sécurisés, son sol revêtu, sa peinture refaite et des dispositions prises pour qu’elle soit permanemment alimentée en courant électrique fort ». L’UDs s’est ainsi attelée à remplir la condition fixée par ISH Markit. La soutenant sur cette lancée, la SNH a d’ores et déjà annoncé qu’elle mettra à la disposition du Département des ST dix stations de travail et un serveur. Elle entend également effectuer, dans la salle qui a été retenue, des travaux de climatisation, de mise en place d’un réseau informatique, de sécurisation du réseau électrique, de fourniture d’un mobilier adapté et d’aménagement interne. La session de travail de ce mardi se présente comme une étape importante du processus de dotation du Département des ST de l’UDs d’un laboratoire de pointe./ LP

ut amet, quis ut sem, Aliquam adipiscing fringilla Nullam Praesent dolor.