Cérémonie d’installation du 24 juin 2020

femme

Le leadership féminin prend de la consistance

Dschang, UDs/SIC-24/06/2020. « Vous serez jugés sur vos résultats, les seuls qui vaillent sont ceux qui nous mettent en phase avec notre dynamique collective pour l’excellence et le rayonnement de l’UDs ».C’est en ces mots que le chef de l’institution a engagé l’ensemble du personnel nouvellement  nommé lors de l’installation du 24 juin 2020. Au nombre de ces personnels, de nombreuses femmes ont été  portées à d’importantes fonctions. Elles représentent 25 % (9 femmes sur 59) du nombre très important de personnes concernées par cet arrêté du 08 juin 2020.Un chiffre en nette augmentation comme le reconnait le recteur de l’Université de Dschang dans son discours de circonstance. Parmi ces 9 femmes on compte 2 Chefs de Division. Il s’agit de : Madame KOUAMEN née NGAH Pauline Marcelle, Chef de Division des Activité Sportives et Associatives et, Madame SIMO née NGADJUI Esther, Chef de Division des Affaires Académiques, de la Scolarité et de la Recherche en FMSP. Trois Chefs de Département il s’agit de : Madame FOUELEFACK KANA, épouse DONGMO Célestine (Maitre de Conférences), Chef de Département d’Histoire et Archéologie,  Madame FANGUE NDJIOZE Laure (Chargée de Cours), Chef de Département de Marketing et Management et de Madame FON ENGWALI Dorothy (Maitre de Conférences), Chef de Département d’Agri business. Et, 4 Chefs de Service, notamment, Mme KAMGA Viviane, Chef Service de l’Accueil et des Relations Publiques ; Mme PAYNE, née FONGU Hélène SIRI, Chef Service de la Restauration ; Mme NGAPOUT NANA Fadimatou Chef Service de la Scolarité et des Statistiques et Mme YONDO Jeannette, Chef Service de la Scolarité et des Statistiques. Au sens des services, toutes ces ressources féminines sont essentiellement identifiées comme potentielles espoirs de l’institution dans la mesure où elles témoignent par leur promotion la reconnaissance de leur engagement habituel à la chose commune qui est le succès de l’Université de Dschang. 

Quelques promues dévoilent  leurs joies et s’engagent

Madame FOUELEFACK KANA, Chef de Département d’Histoire et Archéologie.

« Je commencerai par remercier le très haut pour cette grâce. Je pense que la politique du Chef de l’Etat en matière  de promotion de la gente féminine à l’Enseignement Supérieur est véritable parce que le Président de la république a bien voulu placer sa confiance en ma modeste personne. De même, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et le Recteur de l’UDs promeuvent la gente féminine et la femme devra montrer ce dont elle est capable. Je crois que je suis interpelée et que j’ai le devoir d’affirmer qu’à travers ce modeste poste, la femme peut contribuer au développement du Cameroun ».

 

Madame KAMGA Viviane, Chef Service de l’Accueil et des Relations Publiques

« Je remercie ma hiérarchie pour la confiance, je pense qu’en tant que femme c’est un gros challenge que nous devons relever, nous devons prouver que les femmes peuvent tout faire. Nous nous engageons à donner le meilleur de nous-même ».

 

Madame YONDO Jeannette, Chef Service de la Scolarité et des Statistiques

« Je suis reconnaissante pour la confiance qui est confiée à ma modeste personne et je dis merci à Monsieur le Recteur et à tout le comité d’organisation pour la qualité de l’événement. Je m’engage à servir parce que c’est justement ça le titre de ma fonction, et je sais pouvoir  donner tout ce qu’il faut pour obtenir de bons résultats grâce à la force de Dieu et le conseil des aînés. En ce qui concerne la promotion de la gente féminine, les titres sont en nette amélioration. Donc la confiance est de plus en plus accordée aux femmes parce que ce n’est plus seulement la femme mère mais aussi la femme professionnelle qui est mise en avant. Parce que les femmes aussi ont leur mot à porter, nous n’allons pas donner moins que les hommes ».

Blog Attachment
neque. quis, elit. venenatis, justo ante. Sed