Lancement de l’année sportive de l’UDs

kick off1

L’IBAF saute sur l’occasion d’un Self Marketing par un apéro culturel réussi

Foumban-UDs/SIC-16/12/17.Le Recteur le Pr. Roger TSAFACK NANFOSSO  a officiellement procédé au lancement ce samedi 16 décembre dans le Noun des activités sportives de l’Université de Dschang. Mais avant le samedi jour j, le carnet de route de la délégation conduite par le recteur était dense  d’arrêts  et de découvertes culturelles, autant par les escales chez des autorités de la région que dans les salons d’exposition de L’IBAF. L’événement, au départ tout sportif, se sera donc colorié particulièrement pour dépasser le simple cadre de sport et intégrer tourisme, culture et art.

Partis du campus principal de Dschang le vendredi 15 Décembre, les membres du Conseil Rectoral ont fait un bref arrêt à Bafoussam, chez le Gouverneur de la Région de l’Ouest. Une fois dans le Noun une deuxième escale sera observée à Foumbot chez le sous préfet  et dans l’enceinte du bataillon aéroporté de Koutaba.  À Foumban aux environs de 19 heures l’équipe conduite par le Pr. NANFOSSO, trouve le temps du troisième arrêt au bloc administratif de l’IBAF pour la visite des installations et des œuvres en permanente expo sur les lieux. Lorsque la délégation rectorale arrive sur le campus de l’IBAF proprement dit vers 22h, l’heure si avancée ne décourage pas une ambiance d’accueil toute riche d’hospitalité  et de rythme aux chansons founanaises.

Les galeries d’œuvres d’arts voulues par les dirigeants de Foumban dans l’une des salles de la place serviront de vitrine pour exprimer le génie de la fine fleur des apprenants .A coté de  l’exposition baptisée Trésor des poubelles ,une initiative du jeune artiste SAKJO, Que ce soit au département des arts cinématographiques, au département des arts, technologie et patrimoine ou encore au département des arts décoratifs, les réalisations des étudiants ont véritablement retenu l’attention de Monsieur le Recteur et sa suite. Tableaux, vêtements et bien d’autres objets en matériaux locaux, mais surtout ce pupitre en fibre de palmiers qui a été particulièrement recommandé pour l’amphi 1000 par le chef de l’institution. La soirée du 15 va s’achever par un cocktail culturel offert au gymnase du Lycée Bilingue Sultan Ibrahim Njoya.

Sur ce point, les  arts du spectacle prendront la main, et  le public  servi sur or avec  un orchestre de musique foraine et de gospel, dont les voix et les jeux d’instruments ont su faire des nostalgiques. Entre autres défilés de mode, contes et danses, les étudiants ont trouvé en cette soirée, le prétexte de régurgiter le talent amassé sur des semestres de cours. Seul le temps aura manqué ; le talent  qui ruisselle à Foumban manque preneur… /. CNN

Blog Attachment

Related Blogs

mattis id vulputate, amet, libero suscipit luctus risus. Donec quis, Lorem