Formation-Emploi

del

Un rejeton de l’UDs à l’ambassade de Belgique

Dschang, UDs/SIC-23/07/18. Dans ses missions de formation, de rechercher et d’appui au développement, l’université  est un acteur incontournable du marché de l’emploi. Elle est assignée à un devoir d’encadrement de la jeunesse qui va bien au-delà de la simple formation pour intégrer les besoins d’insertion socio-professionnelle de celle-ci. C’est d’ailleurs cette logique qui préside le système LMD dont on sait qu’il est porté vers la professionnalisation des enseignements. On imagine donc que pour une université c’est toujours un motif de fierté et un sentiment du devoir bien accompli que de voir un de ses produits connaitre une ascension professionnelle. A ce propos, un des produits de l’université de Dschang qui vient d’intégrer ses motifs de fierté c’est Delmas Tsafack. Elevé depuis peu au poste de collaborateur universitaire de l’ambassade de Belgique à Yaoundé, Delmas Tsafack interviendra désormais en soutien direct de l’ambassadeur et de son premier conseiller. Il assumera les fonctions essentielles de gestionnaire de connaissances et de dossiers, de collaborateur à la gestion de l’information et de la communication et de collaborateur à l’organisation d’activités de diplomatie publique. Plus concrètement, il servira de personne ressource auprès de l’ambassadeur dans les domaines politique, économique et de coopération. Il devra se charger de la rédaction des notes, des rapports et des courriers soumis à la signature de l’ambassadeur. Il devra par ailleurs jouer le rôle de facilitateur dans les contacts de l’ambassadeur avec la presse, la communauté belge, les secteurs privés et les instances officielles locales et internationales. Il participera enfin à l’organisation pratique des réunions, des conférences et des visites officielles de l’ambassadeur.

On le voit, le cahier de charge de Delmas Tsafack est extrêmement chargé. Il devra donc mettre à contribution toutes ses qualités de diplomate et de chercheur avéré. En effet, Delmas Tsafack est titulaire d’une thèse d’histoire des relations internationales défendue à l’université de Dschang le 29 mars dernier. Il est par ailleurs diplômé de l’IRIC en relations internationales, option intégration régionale et management des institutions communautaires avec à la base les fondamentaux de la diplomatie. Puisse-t-il mettre sa formation et toute son expérience de chercheur au service de l’ambassade de Belgique à Yaoundé et pour l’honneur de l’université de Dschang. / RD

 

Blog Attachment
pulvinar ut odio venenatis, amet, ante. eget felis ut Donec sem,