Elaboration du Dossier Médical Electronique

DossierMedicalElec

Contribution des Chercheurs du Département de Math-Info de la FS de l’UDs

Le Ministère de la Santé Publique (MINSANTE) a organisé du 25 au 30 juin 2018 dans la salle de conférences de l’hôtel Départemental de Mbalmayo, un séminaire sur l’évaluation et l’élaboration du Dossier Médical Electronique (DME) des patients du Cameroun. Y ont pris part une quarantaine de participants, parmi lesquels une équipe de Chercheurs du Département de Mathématiques et Informatique de la Faculté des Sciences de l’Université de Dschang, des hauts Responsables et des Informaticiens du MINSANTE, des Médecins et Personnels de centres hospitaliers du Cameroun, le Groupe Technique Central du Comité National de Lutte contre le VIH Sida (CNLS/GTC)

Les administrateurs du Ministère ont présenté le système sanitaire envisagé (expérimenté sur deux sites pilotes), ce qui a permis aux participants et acteurs qui sont sur le terrain de relever quelques insuffisances de la solution, tout en précisant leurs attentes. Plusieurs ateliers de réflexion ont été organisés et ont permis d’évaluer et de proposer des actions concrètes en vue d’une mise en œuvre effective et satisfaisante du DME.

L’équipe de l’Université de Dschang, de part sa forte expérience en matière de systèmes d’informations décisionnels, a donné lors d’une session qui lui était dédiée, sa vision du déploiement des outils retenus pour le DME, puis a présenté ses ambitions en termes d’innovations pour améliorer ce projet. On peut citer entre autres :

– Automatisation de l’échange de données et de services entre le système de gestion du DME (OpenMRS) et d’autres systèmes décisionnels ou de gestion intégrée, tels que DHIS2 et OpenERP ;

– Mise en œuvre de modules embarqués de reconnaissance biométrique et de nouvelles fonctionnalités spécifiques dans le DME ;

– Extension des possibilités de capture et transfert de données, via les techniques de l’Internet des Objets ;

– Plateforme d’analyse multidimensionnelle, de traitements et de prévisions diverses sur l’état et l’évolution des informations de santé, en utilisant les modèles d’extraction, les techniques mathématiques avancées d’analyse de données volumineuses et les approches basées sur le Big Data et l’intelligence artificielle.

– Etc.

Aperçu d’un des Ateliers de réflexion sur l’évaluation technique du DME

Les responsables du MINSANTE ont apprécié la volonté de l’Université de Dschang de participer à cette importante activité qui vise à mettre davantage les TIC au service de la Santé. Au-delà de l’appui éventuel de l’UDs pour le déploiement à grande échelle et la formation des administrateurs et utilisateurs, le projet DME pourra aussi bénéficier de l’expertise de nos Laboratoires de recherche : le LAMA (Laboratoire d’Analyse et Mathématiques Appliquées) et le LIFA (Laboratoire d’Informatique Fondamentale et Appliquée), en particulier de son équipe de recherche « Santé Numérique » (Coordonnée par le Pr NKENLIFACK Marcellin). Ainsi, cette équipe se mobilisera pour traduire en problématiques de recherche les difficultés les plus complexes qui surgiront lors de la mise en œuvre de cette technologie. L’un des premiers champs d’action sur le projet sera le volet « Elaboration d’une architecture de déploiement hybride et sécurisée pour l’ensemble du Pays, avec une consolidation et un accès temps réel aux informations traitées à différents niveaux hiérarchiques ».

 

Blog Attachment

Related Blogs

id in risus sem, dapibus tempus lectus ut id, amet, mi, felis