ÉCONOMIE DE L’AFRIQUE

pic2(1)

L’empreinte d’un expert de l’UDs sur le rapport 2018 de l’Union Africaine

Dschang,UDs/SIC-24/07/18.Le Prof. Désiré Avom, doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FSEG) de l’Université de Dschang (UDs), a solennellement remis le 23 juillet 2018 au recteur de l’UDs une copie physique rapport économique 2018 de l’Union Africaine (UA) intitulé Dynamiques du développement en Afrique : croissance, emploi et inégalités auquel il a contribué en tant qu’expert économiste. La cérémonie officielle de lancement de la diffusion de ce rapport a eu lieu le 11 juillet 2018 à Addis-Abeba en Éthiopie (siège de l’UA). L’honneur était alors revenu au Prof. Désiré Avom d’en faire la présentation technique avec une focalisation sur l’Afrique centrale.
En 274 pages, ce rapport « analyse les politiques requises pour promouvoir une croissance inclusive, créer des emplois et réduire les inégalités. Ces politiques, à leur tour, visent à répondre aux aspirations de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine pour ‘une Afrique prospère fondée sur une croissance inclusive et un développement durable’.» C’est la première fois qu’un tel document est publié depuis la création de l’UA. Avant cela, les autres rapports économiques sur l’Afrique étaient faits par des organisations non africaines et pas toujours par des experts africains. L’une de ses spécificités c’est qu’il est thématisé, centré en l’occurrence sur la croissance, l’emploi et la réduction des inégalités. Cette thématisation a permis aux experts recrutés dans les cinq grandes régions du continent d’aller plus en profondeur dans l’étude des dynamiques qui se développement en Afrique australe, en Afrique centrale, en Afrique de l’Est, en Afrique du Nord et en Afrique de l’Ouest.
Dans cette équipe d’experts africains, le Prof. Avom a pris une part active à deux niveaux : structuration du rapport et coordination de la rédaction; collecte et analyse des données spécifiques à la sous-région Afrique centrale. Cette sous-région regroupe 09 pays : Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sao Tome et Principe, Tchad.
Le rapport 2019 aura pour thème Politiques publiques et transformations productives. Une nouvelle sélection des experts a été faite. Le Prof. Avom a à nouveau été retenu pour remplir les mêmes fonctions que dans le rapport 2018./

Related Blogs

ipsum in Praesent non Lorem eleifend sit libero. mi,