Géomatique environnementale

labo2

Un partenariat pour le développement

L’UDs s’équipe d’un laboratoire à la pointe de la technologie

Dschang, SIC /UDS -26/04/17. Le Département de foresterie de l’UDs a procédé ce mercredi 26 avril 2017 à l’inauguration d’un laboratoire géomatique environnementale à la pointe de la technologie. Il s’agit, selon les différentes interventions qui ont marqué cette cérémonie, du fuit d’un partenariat entre le Ministère des forêts et de la Faune (MINFOF) et l’UDs. Ce partenariat relève quant à lui de la mise en œuvre du Contrat de Désendettement  et de Développent (C2D) du Cameroun dont la partie française est assurée par l’Agence Française de développement (AFD). « Le C2D constitue pour le Cameroun le plus important programme d’annulation et de reconversion de sa dette extérieure. Au travers de ce mécanisme innovant, la France a décidé d’un effort bilatéral additionnel à l’initiative multilatérale d’allègement de la dette des Pays Pauvres Très Endettés (PPTE).  En pratique, l’Etat camerounais continue d’honorer sa dette mais, aussitôt le remboursement constaté, la France reverse la somme correspondante sous forme de dons pour qu’elle soit affectée à des programmes de lutte contre la pauvreté sélectionnés d’un commun accord avec le Cameroun. » (Cf. site AFD).

Ceci dit, le laboratoire de géomatique environnementale est désormais opérationnel. C’est un laboratoire qui est destiné, selon les propos du Chef de Département de foresterie,  Prof. Martin Tchamba, au renforcement des capacités en cartographie, système d’information géographique et télédétection ». Eu égard aux différents acteurs qui ont œuvré à sa réalisation, l’ouverture solennelle de ce laboratoire a été conjointement menée par trois délégations : une délégation de l’UDs conduite par la représentante du Recteur, Prof.  Kamgang Kabeyene Véronique, une délégation de l’AFD conduite par M. Christophe Du Castel et une délégation de la Coordination nationale C2D-PSFE conduite par le SG du ministère des forêts et de la faune, M. Nyongwen Joseph. C’est autour de 13 heures que commence effectivement cette cérémonie d’inauguration. Les trois équipes précédemment évoquées vont d’abord prendre le temps d’une concertation et des agapes dans les locaux du Département de foresterie. Suivront les allocations des représentants des différentes délégations sur l’esplanade du laboratoire de géomatique environnementale, devant un public divers venu assister à cette cérémonie. De ces trois allocutions on retiendra un leitmotiv, c’est le vœu émis par chacun de ces intervenants  de voir le laboratoire de géomatique utilisé avec responsabilité et dans le sens de l’intérêt général. Après ces allocutions, on va assister à la coupure du ruban symbolique par le SG du ministère des forêts et de la faune. L’accès au laboratoire étant ainsi autorisé, commence la visite des lieux. Le public peut alors contempler cette salle ultra équipée de tout ce qui relève de la haute technologie dans le domaine de l’informatique. Coût du projet : 50 millions pour la construction et l’équipement du laboratoire. Soulignons avec le Prof. Martin Tchamba que « ce projet inclut également les financements  des écoles de terrain des étudiants en foresterie ainsi que le recyclage des enseignants en cartographie et télédétection », ce qui élève le coût total du projet à 99 millions 600 mille FCFA. Comme le martèle le Prof. Tchamba, « ce laboratoire est appelé à jouer un rôle majeur dans le suivi et l’aménagement des forêts du Cameroun, en particulier la stratégie REED+ (mécanisme de lutte contre le réchauffement climatique) et le système de mesure, notification et vérification dans le cadre de la lutte contre le changement climatique »./RA  

Blog Attachment

Related Blogs

c2f32752166bd83f82c3307e7c94dddes