Coopération universitaire

cooperationuniversitaire

L’UDs renforce ses liens d’amitié avec l’université de Karlsruhe

cooperationuniversitaire_2Dschang, SIC /UDS -17/11/16. Depuis l’année académique 2014, il existe une coopération scientifique entre l’Université de Dschang et l’Université de Karlsruhe en Allemagne Fédérale. Cette coopération est financée par l’office allemand des échanges universitaires (DAAD). Jusqu’à présent, il a été question de soumettre des projets annuels pour accorder les violons entre les interfaces des deux universités. Pour la première année, le Prof. Esaie Djomo, enseignant au Département de langues Etrangères appliquées (LEA), a effectué des recherches personnelles accompagné d’un de ses doctorants. Depuis mi-octobre de cette année, le Prof. Albert Gouaffo, Chef de Département de LEA et trois des meilleurs étudiants de ce Département séjournent jusqu’à mi-décembre à l’institut partenaire pour un enseignement conjoint sur le thème « Colonialisme/ Postcolonialisme : Images de l’Afrique dans la littérature et média ».  Dans ce cadre, un workshop a été organisé le 16 novembre dernier pour envisager une autre phase de cette coopération qui, au cas où le projet serait validé par le DAAD, irait de janvier 2017 à décembre 2020. Une seconde et dernière grande phase, en cas d’évaluation positive, est envisagée pour la période allant de 2021 à 2024. Lors de cet atelier qui engageait les partenaires du projet, le professeur Andreas Böhn, titulaire de la chaire de littérature et études médiatiques, Doyen de la faculté des lettres et ses collaborateurs d’une part, le professeur Gouaffo, chef du Département de Langues Étrangères (LEA) d’autre part, il était question non seulement de réfléchir et de s’accorder sur les objectifs du projet dans la longue durée (six ans à venir) mais aussi sur la courte durée (trois ans). Il ressort de cet atelier qui va continuer le 30 novembre prochain que l’objectif à long terme est de renforcer les compétences médiatiques du Département de LEA dans la représentation et la lecture des phénomènes culturels. Ce qui passera par les enseignements assurés par des enseignants et étudiants-chercheurs de l’université de Karlsruhe, mais aussi par l’encadrement en binôme des étudiants en master et en doctorat, ainsi que l’organisation des colloques scientifiques conjoints pour assurer la durabilité du projet. Au terme des six prochaines années on devrait avoir comme indicateurs de réussite du projet un nombre raisonnable de masters et de docteurs/PhD sur les études médiatiques. Par ailleurs, l’UDs devrait bénéficier de la mise sur pied d’une bibliothèque d’excellence sur la problématique du projet qui est « La dimension médiatique de la germanistique interculturelle. R/A

Blog Attachment

Related Blogs

0b743050e65d541902f9ebbbb8705fcdgggggg