Prime de l’excellence du Chef de l’État

prime

Les cops passent à la caisse au campus Principal

Dschang, SIC/UDS-21/11/18. L’université de Dschang a tenu comme prévu  à procéder à la paye de la prime de l’excellence académique du chef de l’État. 8123 étudiants ont établi leur excellence par leurs prestations académiques au cours de l’année 2017-2018. En quête de constante efficience, l’agence comptable a d’abord procédé à la décharge des fonds (50.000 frs CFA /étudiant bénéficiaire) dans les campus annexes. Rendue à cet effet à sa dernière étape,  l’équipe des agents financiers est au campus principal, depuis hier mardi 20 novembre 2018. Le bâtiment de la Direction des Centres et des Œuvres Universitaires dispose comme à l’accoutumée des bureaux qui servent de guichets de circonstance. Les cops sont invités chacun à présenter la pièce d’identification nationale  et les reçus de payement des droits universitaires de l’année 2016-2017, à émarger trois fois sur la carte d’identité en précisant d’abord leurs numéros d’ordre sur la liste générale des étudiants boursiers et ensuite leurs adresses téléphoniques.  Hier  mardi aux environs de 13h, première journée, plus de 700 étudiants étaient inscrits par ordre d’arrivée pour percevoir leurs dus. Par ailleurs, la Campus Security à côté des acteurs du centre médico-social et du Service de l’information et des conférences, ont facilité les transactions avec respect, discipline et harmonie. Un responsable de la Campus Security a précisé que : «  des dispositions ont été prises pour que tout se passe bien. En plus cet espace servira  concomitamment de guichet de paye de cette prime de l’excellence et de décharge la prime des étudiants ayant effectué le stage du MINESUP  dans les services de l’Université de Dschang ». L’opérationnalisation des moyens mis en jeu ont garanti l’efficacité des deux activités financières. De ce qu’on retient davantage de la prime de l’excellence, c’est que  la satisfaction est restée élevée, avec le service rendu à cette foule de cops au premier jour. Toutefois, cet agrément  n’est pas resté plus grande que les ambitions, parfois audacieuses des bénéficiaires.  Dzou Mbarga, étudiant artiste à l’Institut des Beaux-Arts précise : « cette bourse m’aide, elle m’encourage. Un 50.000 à la fin de l’année, ça pousse, ça donne le courage d’avancer. En plus, mon ami et moi, avons décidé de mettre ensemble nos sous  pour réaliser deux films documentaires qui seront diffusés d’ici Janvier 2019 ». Hermann Labou, étudiant chercheur en sciences de langage pense à un double ravitaillement : « Parfois on n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Cette prime de l’excellence, je précise bien de l’excellence, vient apporter un coup de pouce à nos parents. Elle vient aussi, nous soutenir dans l’acquisition des documents et livres pour notre bibliothèque personnelle ».  La première journée  s’est achevée avec des cops ambitieux qui n’oublient pas qu’ils sont jeunes…Un petit moment de détente le soir ne les tuerait pas, ont-ils souligné./HF

Related Blogs

id libero. ut Donec leo diam odio amet, quis venenatis, felis dolor