Manifestation scientifique en perspective

Capture022

 

L’UDs et le CERDOTOLA organisent une grande conférence ce 9 janvier 2018

Dschang, UDs/SIC – 07/01/2019. L’Université de Dschang (UDs) abritera ce mercredi 9 janvier 2019, en collaboration avec le Centre International de Recherche et de Documentation sur les Traditions et les Langues Africaines (CERDOTOLA), une grande conférence sur le thème : « Diversité linguistique et culturelle, dynamiques sociales et problématique du développement au Cameroun ». Elle aura lieu à l’Amphi 1000 à partir de 9h30. Comme le précise le communiqué n° G13/08023 qui a été signé à cet effet par le Recteur de l’UDs, le Pr Roger Tsafack Nanfosso, l’on retrouvera sur le panel le Pr Charles Binam Bikoï, Secrétaire Exécutif du CERDOTOLA ; le Pr Beban Sammy Chumbow, PCA/UDs ; le Pr Maurice Tsalefac, Doyen de la FLSH/UDs ; le Pr Lilian Lem Atanga de l’Université de Bamenda ; le Pr Emmanuel Nforbi, Chef du Département d’Etudes Africaines/UDs ; le Pr Jean Romain Kouesso, Département d’Etudes Africaines/UDs et le Dr Zacharie Saha, Chef du Département d’Histoire /UDs. Pour cette grande conférence, qui est la toute première à l’UDs en ce but d’année 2019, ces intervenants, experts chacun dans son champ scientifique, vont analyser la relation entre le patrimoine culturel et linguistique d’une part et le développement d’autre part. Le panel sera modéré par le Dr Alexandre Djimeli du Département de Langues Étrangères Appliquées/UDs.

Cette grande conférence se tient à un moment où le CERDOTOLA, dont le siège est à Yaoundé, a décidé de placer au premier rang de ses priorités les questions d’émergence, par l’endogénisme des peuples africains, dans la mouvance de la Renaissance africaine. C’est ainsi que l’occasion sera couplée à la dédicace de l’ouvrage qu’elle a édité et qui est paru fin 2017 sous la codirection scientifique du Dr Zacharie Saha et de Pr Jean Romain Kouesso, Les Grassfields du Cameroun : des fondements culturels au développement humain / The Grassfields of Cameroon : From Culture to Human Development. L’ouvrage de 444 pages, préfacé par le Pr Jean-Pierre Warnier et puis par le Pr Beban Sammy Chumbow est subdivisé en deux grandes parties, 4 sections et 17 chapitres. Selon l’éditeur cet ouvrage « représente une véritable somme pluridisciplinaire, mettant en lumière l’univers traditionnel d’une des composantes sociologiques les plus importantes du Cameroun », les Grassfields. /LP

 

Blog Attachment

Related Blogs

libero. justo id, pulvinar quis Aliquam mi, in ultricies