Kabirou Mohamadou, Représentant IFGU

photo

« L’Université devrait créer un comité ad hoc qui sera chargé d’implémenter les recommandations »

Dschang, UDs/SIC-24-05-2018. « Nous avons commencé le séminaire de formation en Assurance Qualité par les concepts,  progressivement nous sommes entrés dans la phase pratique  de l’évaluation institutionnelle et des formations en nous servant du référentiel de CAMES. J’ai noté qu’il y a un réel  engouement au niveau des participants depuis le début. C’est pourquoi j’estime qu’on ne doit pas en rester là. L’université doit mettre sur pied un comité ad hoc dont la mission sera d’effectuer  l’auto-évaluation institutionnelle et des formations. Ce comité devra également  faciliter l’accès aux preuves. Cette commission  sera constituée de certains des participants ici présents. Ce comité se réunira à une périodicité bien connue, car ce que nous faisons ici est juste une ébauche. Il devra aller jusqu’au bout de ce que nous avons entamé ici sinon ce séminaire restera lettre morte. Il est vrai que cela va nécessiter des moyens  financiers mais cela ne doit pas être mis au premier plan, le plus important est  d’être volontaire. L’UDs doit voir ce qui se fait déjà et améliorer avec le concours des archivistes et de la CAQ »

Blog Attachment

Related Blogs

at dictum justo ipsum ut consequat. velit, libero. Nullam