Journées Scientifiques et Culturelles 2019

DSC_0932

Établissements et différentes structures de l’UDs exposent leurs et savoir-faire

Dschang, UDs/SIC – 04/11/2019. Le campus principal de l’Université de Dschang (UDs) connaît en ce moment une effervescence. Depuis vendredi dernier, 1er novembre 2019, l’on a entamé la 5ème des Journées Scientifiques et Culturelles de l’Institution. Pour la circonstance, des innovations ont été mises en avant par les établissements facultaires et les autres structures de l’UDs. D’emblée, la DCOU a tenu à entrer dans la danse pour cet évènement qui s’inscrit désormais dans la tradition. Son stand est une vitrine sur les différents types d’association et activités sportives qui existent ou sont pratiquées à l’UDs. La signification en est toute particulière, dans un contexte où les Jeux Universitaires ont fait de l’UDs la « capitale » du sport universitaire il y a quelques mois (4-11 mai 2019). La victoire de l’organisation, et du Cameroun qui en était le « seul vrai vainqueur », se fait ainsi un écho dans ce stand. Un coin occupé par le tennis de table rappelle cet élan vivant de la Dynamique Collective. Le stand allie recréation et intelligence car le scrabble s’y joue également.

L’autre innovation est la place faite aux autres structures de l’UDs. En bonne place le Centre Médico-Social (CMS). La structure qui a été une étape pour les étudiants en pré-inscription récemment a tenu à prolonger une relation de proximité intense avec les étudiants. Dans son stand, les infirmiers et les médecins du Centre prodiguent des conseils de santé, font des dépistages (VIH, hépatite virales B et C, glycémie à jeun). Ils font des prises de tension artérielle et prodiguent des conseils relatifs au planning familial. La FONDUDs a également un stand. Elle se présente via brochures et explications des responsables du stand. Une belle photo d’inauguration du bâtiment de l’École Doctorale attire la curiosité : c’est en effet le dernier projet mené avec  succès et il a été inauguré par le MINETAT-MINESUP, le Pr Jacques Fame Dongo le 24 juillet dernier. C’était en présence du Recteur Pr Roger Tsafack Nanfosso et du top management de l’UDs. Autre structure, le CATI2-UDs. Mais ce n’est pas la première fois. L’on retrouve les inventions mises au point par les start-ups incubées par la structure.

Les établissements facultaires portent fièrement leurs qualités de vétérans. Mais aussi bien dans les stands de la FLSH, FS, FSEG, FMSP, FASA, de l’IBAF et de l’IUT-FV, l’on a les travaux récents (thèses, mémoires, revues et ouvrages). Au stand de la FSJP, l’on a aménagé un coin de conseil et d’orientation académiques. À la FASA, on a des prototypes de plantes et des posters sur des épidémies végétales ou animales. Il y a également, tout comme au stand de l’IUT-FV des prototypes d’engins ou d’appareils mis au point par les étudiants. Au stand de l’IBAF, ce sont les prototypes d’objets d’arts plastiques et des maquettes architecturaux. L’attraction, une fois de plus, de cette édition au rang des établissements facultaires est la benjamine d’entre elles. La FMSP est la plus « achalandé ». Les curiosités de la médecine et de la pharmacie modernes sont exposées dans son stand. Les visiteurs s’alignent aussi pour bénéficier de différents dépistages proposés gratuitement. Il en sera ainsi pour trois jours encore car la semaine scientifique et culturelle va jusqu’au 7 novembre prochain. Avis aux retardataires. Cette effervescence est un prélude à un autre grand moment que l’UDs s’apprête à célébrer vendredi prochain. Il s’agit de la rentrée solennelle de l’année académique 2019-2020./LP

Blog Attachment

Related Blogs

Sed porta. ut eget Curabitur dapibus libero. ipsum elementum libero