Promotion de l’entrepreneuriat

MissionASWauCATI

L'équipe de ASW consulting à l'écoute au CATI2. Interactions et engagements.

ASW consulting et le CATI2 veulent donner davantage d’opportunités aux jeunes

Dschang, UDs/SIC – 20/01/2017. Une mission du cabinet Aïda Sy Wonyu Consulting (ASW) a effectué une visite de travail au Centre d’appui à la technologie, à l’innovation et à l’incubation (CATI2) de l’Université de Dschang (UDs) le jeudi 19 janvier 2017. Cette mission était constituée de Mme Sy-Wonyu Aïda, directrice générale de ASW consulting, et de M. Ketcha Jean Patrick, consultant auprès dudit cabinet. Elle a échangé avec le coordonnateur du CATI2 et ses collaborateurs sur les activités de cette structure, l’objectif étant d’identifier des points où il serait possible de nouer des partenariats entre le CATI2 et l’ASW.

D’entrée, le coordonnateur du CATI2, Prof Martin Tchamba,  a fait un exposé liminaire sur les piliers de la structure : mise à la disposition des chercheurs et des futurs entrepreneurs des bases de données pour booster leurs capacités d’innovation, accompagnement des jeunes innovateurs dans la systématisation des solutions inédites pour résoudre des problèmes concrets de développement, formation et tuteurage des jeunes pour la création effective d’entreprises à partir de solutions innovantes qu’ils auraient formulées. Il s’est appesanti par la suite sur la mission de sensibilisation du CATI2 partout où l’UDs a permanemment des étudiants (Ebolowa, Yaoundé, Bafia, Bandjoun, Foumban, Dschang) en révélant que plus de 3 000 jeunes ont été sensibilisés et que plus 500 idées de projets d’étudiants ont déjà été recueillies. Le Prof Tchamba a aussi insisté sur le fait que l’incubateur de l’UDs est aussi ouvert aux autres jeunes, non-étudiants, qui ont des idées de création d’entreprises. Il a donné quelques exemples de jeunes qu’il perçoit déjà dans la dynamique de création des start-up.

L’équipe de ASW consulting a exprimé sa satisfaction par rapport à ce qui se passe à l’UDs et a encouragé le CATI2 à aller plus loin. Elle a notamment conseillé de rendre davantage visible ce qui est fait et de se rapprocher encore plus des entreprises. Au terme des échanges, il a été convenu d’établir une plateforme de collaboration avec ASW. Cette plateforme serait orientée vers la recherche des financements pour transformer les solutions recensées dans le cadre du CATI en business, et, surtout, vers une optimisation des relations publiques du CATI2. Mais dans l’immédiat, l’ASW se propose d’inviter des jeunes qui sont déjà sur la piste d’une start-up, détectés par le CATI2 lors de ses missions de sensibilisation, au Salon international de l’entreprise, Promote, qui se tient bientôt à Yaoundé. Les deux parties sont convenues d’échanger par correspondance sur la signature, avant le 31 décembre 2017, d’un mémorandum d’entente éventuellement assorti d’accords ou de conventions spécifiques./

Related Blogs

1f6e74723c0f676424f784ce05bf14c2{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{{