Exécution du budget 2017 à l’UDs

IMG-20170120-WA0014

Les participants en atelier

Les responsables financiers se préparent activement…

Dschang, UDs/SIC – 23/01/2017. Les responsables financiers des services centraux, des établissements et des antennes de l’Université de Dschang (UDs) se sont réunis le vendredi 20 janvier 2017 à la faveur du séminaire de préparation de l’exécution du budget 2017. La formation a eu lieu dans la salle International House au campus A à Dschang. Dans son mot d’ouverture, le recteur de l’UDs, Prof. Roger Tsafack Nanfosso, a félicité les responsables sus cités pour leurs prouesses de l’année dernière qui ont contribué à faire de l’institution une « université exemplaire » en matière de gouvernance financière. Il a recommandé de travailler davantage dans l’esprit de la dynamique collective. Il était ainsi question pour les participants, après la session budgétaire du Conseil d’administration en décembre 2016, de s’imprégner des dispositifs légaux et des pratiques favorables à la transparence dans l’exécution du budget. Ce Conseil a voté un budget qui s’élève à 10 472 016 945 Fcfa, soit une augmentation de 0,12% en 2016.

À la suite du recteur, se sont succédé des interventions coordonnées par le Directeur des Affaires Administratives et Financières de l’UDs, M. Noutchieu. Les 25 participants qui ont répondu présent au séminaire ont été entretenus sur trois thèmes. L’exposé de M. Mikam Joseph Éric, Agent Comptable de l’UDs, sur les « Procédures d’exécution du budget et objectifs recherchés », a rappelé la définition du budget, identifié les sources de recettes et le processus de dépense. Concernant ce dernier volet, il a insisté sur le fait que l’information comptable doit être actuelle et disponible pour la hiérarchie dans les délais impartis. Par ailleurs, chaque ordonnateur délégué est appelé à élaborer un compte de gestion fiable pour faciliter la traçabilité des titres. Ensuite, l’exposé de M. Ribouem Mamouda, Chef de Division du Budget et des Affaires Financières sur « Circuit de traitement des dossiers financiers » a rappelé à juste titre le circuit, pour les services centraux et pour les établissements, du traitement des dossiers financiers.

Enfin, M. Mitamag Pierre, contrôleur financier, a entretenu l’assistance sur les « Innovations contenues dans la circulaire ministère des Finances (MINFI) d’exécution du budget 2017 ». Son intervention a permis d’ajouter l’opérationnalisation du plan d’urgence et du plan triennal comme contexte général d’exécution du budget de l’UDs. Les responsables financiers de l’UDs ont été interpellés sur le fait que la procédure pour engager ou dépenser l’argent selon les textes en vigueur comporte un engagement juridique (indentification, montant, visas, etc.) et un engagement comptable. Ils doivent également identifier les prestataires avec qui ils traitent. Cela, a-t-il ajouté, permet d’éviter le rejet des dossiers et de mieux rendre compte au MINFI. En substance, les responsables financiers de l’UDs ont mis à jour leur expérience à la lumière des innovations de la circulaire MINFI d’exécution du budget 2017 afin d’améliorer leur productivité./LP

 

 

Related Blogs

8b55fd530fa43e88538d6727bcc5f6c4ggggggggggggg