FMBEE/FASA à Ebolowa

RentreeAcademique17-18-FASA

Des ingénieurs de conception en qualité et en quantité

Ebolowa, UDs/SIC – 14/07/2018. 175 ingénieurs de conception ont été mis sur le marché de l’emploi au cours de l’année académique 2017/2018 par la Filière des métiers du bois, de l’eau et de l’environnement (FMBEE) de la Faculté d’Agronomie et des sciences agricoles (FASA) de l’Université de Dschang (UDs) à Ebolowa. C’était à l’issue de deux sessions de soutenances qui se sont déroulés entre juin et juillet 2018 pour les étudiants de la quatrième et de la cinquième promotion de cette formation.

Le Prof. Atangana Ateba, arrivé en février 2018 à la tête de cette filière, a ainsi géré sa première session de soutenances des élèves-ingénieurs arrivés en fin de formation du 6 au 8 juin 2018. 70 candidats, sur 73 attendus, se sont succédé devant les jurys constitués d’encadreurs académiques et professionnels pour défendre leurs mémoires, résultats de 5 années d’études et de stages en entreprise. Après la 4e promotion, est venu le tour des étudiants de la 5e promotion dont les soutenances on eu lieu du 7 au 8 juillet 2018. Ils étaient 105 à défiler devant les examinateurs. Les options concernées sont : valorisation énergétique de la biomasse, valorisation industrielle du bois et fibres, approvisionnement en eau et maintenance des ouvrages hydrauliques, génie sanitaire et management des risques industriels et environnementaux.

Au cours de ces soutenances à la FMBEE, deux étudiants ont obtenu la mention « excellent », avec une moyenne de 18/20. L’un, l’élève-ingénieur Ngueyim Nono Josy Karel, de la 4e promotion, a axé son travail sur L’évaluation de l’impact des effluents de la Société anonyme des brasseries du Cameroun et de la Société camerounaise des dépôts pétroliers sur le cours d’eau Mfoundi à Yaoundé. Son étude, encadrée par le Prof. Théophile Fonkou, s’inscrit dans le management des risques industriels et environnementaux. L’autre, l’élève-ingénieur Mbere Djionang Alain, de la 5e promotion, a traité un sujet sur L’inventaire des ouvrages hydrauliques et étude de faisabilité d’un mini système d’adduction en eau potable dans la localité de Tchontchi au Nord-Cameroun. Ce dernier était encadré par le Dr Célestin Defo et son sujet s’insère dans la problématique de l’approvisionnement en eau potable et maintenance des ouvrages hydrauliques.

Ces deux travaux, entre plusieurs autres, ont retenu l’attention des membres des jurys et marqué les esprits de l’assistance de par la maîtrise du sujet par les candidats, le caractère social de la problématique et l’opérationnalité des projets./AP

 

Related Blogs

consequat. dolor ipsum commodo consectetur facilisis dolor. pulvinar quis dapibus