Voyage d’étude

VoyageEtudeLEA

La Cité des arts accueille LEA 

Dschang, SIC /UDS -13/04/17. Depuis hier, Licence 3 du Département de Langues Etrangères Appliquées (LEA), une délégation composée de 170 étudiants et de 07 encadreurs, explore la richesse culturelle de Foumban, Cité des arts. Il s’agit d’une activité qui s’inscrit en droite ligne avec les activités académiques du Département de LEA. Le voyage d’étude constitue en effet une Unité d’Enseignement qui vise à développer chez l’apprenant des aptitudes d’observation et d’analyse des phénomènes culturels et linguistiques.  Cette année, actualité nationale oblige, la thématique qui structure cette activité c’est « bilinguisme et multiculturalisme ». Selon le prof. Tandia, chef de ladite délégation, le choix de la destination Foumban est inhérent au grand potentiel historique et culturel de cette ville à répondre à la problématique posée par la thématique du voyage.

Foumban est le chef-lieu du royaume des Bamouns. C’est une ville dont la renommée sur le plan culturel et artisanal traverse les frontières nationales ; d’où d’ailleurs son appellation de cité des arts. « Le royaume Bamoun est une fédération de plusieurs peuples qui ont été conquis », dixit M. Charlemagne Nji, Directeur du musée royal de Foumban. Remarquons par ailleurs avec le Pr. Tandia et le Dr. Akieudji que ce peuple de l’Ouest Cameroun est géographiquement délimité de part et d’autres par des peuples de cultures différentes : les peuples du Nord, du Nord-ouest, du centre et  Bamiléké, un peuple au carrefour de plusieurs civilisations en somme,  ce qui le prédispose naturellement à un grand brassage multiculturel et explique certainement sa puissance culturelle et artistique car fort d’un tel brassage, le savoir-faire du peuple bamoun serait une synthèse des savoir-faire de plusieurs autres peuples. Le peuple bamoun c’est surtout un peuple qui a su faire face au vent ravageur de la modernité en restant très fidèle à ses ressources culturelles ; ce qui fait de Foumban une des plus grandes destinations touristiques au Cameroun, et en Afrique. Ce n’est donc pas un fait de hasard si la ville de Foumban abrite l’un des rares instituts des beaux-arts que compte le Cameroun.  

Ainsi, pendant deux jours, les étudiants de LEA3 vont explorer ce grand centre culturel et artistique qu’est Foumban pour en extraire les données nécessaires à l’élaboration de leurs rapports de voyage d’étude. R/A 

Related Blogs

cba7e9350a40b975a5f18b7db5c20c8emmmmmmmmmmmmmmmm