Workshop en économie de développement

dean

Le doyen de FSEG s’exprime

Dschang SIC/Uds-26/01/18.La Faculté de Sciences Economiques et de Gestion abrite les 29 et 30 janvier 2018 un Workshop en économie de développement sur le thème : « Pertinence des politiques publiques de développement dans les pays d’Afrique subsaharienne». C’est le fruit d’un partenariat entre l’Association Tiers Monde, L’université du Luxembourg et le Laboratoire International associé au CNRS « inégalités ». Le Service de l’Information et des Conférences (SIC) de l’Université de Dschang s’est saisi de l’occasion pour aller à la rencontre du Prof. Désiré Avom, Doyen de la Faculté de Sciences Economiques et de Gestion, pour faire le point sur l’état des préparatifs.

SIC : Quel est l’objectif de ce Workshop ?

Pr Avom : C’est un workshop qui vise à montrer l’importance des politiques publiques dans un contexte comme le nôtre, où les institutions internationales à travers leurs stratégies de libéralisation, remettent en cause la pertinence de la  politique publique. Il faut comprendre que la politique publique en économie consiste en toutes les interventions que l’Etat réalise en vue d’orienter l’économie dans le sens souhaitable aux yeux de tous. L’intérêt de ce workshop, peut-être perçu au travers  des problématiques qui seront abordées : l’éducation,  les questions de santé… on évalue les politiques pour suggérer des orientations en vue l’amélioration du bien-être des populations. C’est un grand évènement scientifique dont l’Université de Dschang s’honore d’organiser avec l’appui du Recteur qui s’est montré très enthousiaste dès que la proposition nous a été faite par l’Association Tiers Monde.

SIC : Pourquoi les organisateurs de ce Workshop ont  jeté leur dévolue sur l’Université de Dschang ?

Pr Avom : Le Doyen de la FSEG est membre du conseil scientifique de l’Association Tiers Monde. Dès que la question s’est posée, j’ai requis l’accord du Recteur et nous avons posé notre candidature. Nous étions en compétition avec des villes de France et d’autres pays européens. L’Université de Dschang apparait comme une université crédible, la 1ère au Cameroun et 77ième en Afrique, donc l’UDs avait tous les atouts nécessaires pour organiser cet évènement.

SIC : A quelques heures de ce Workshop, où en êtes-vous avec les préparatifs ?

Pr Avom : Nous sommes dans la « dynamique collective », qui dit « dynamique collective » voit le Recteur qui l’a impulsée. Pour toutes les activités initiées au sein de notre Faculté, il y a une forte mobilisation. Dès lors que nous avons accepté l’organisation de ce workshop, tout le monde s’est impliqué. A ce stade, toutes les commissions ont déjà réalisé l’essentiel des préparatifs garantissant la réussite de cet évènement.

Blog Attachment

Related Blogs

consequat. ut Donec diam felis ante. massa venenatis dictum eleifend tristique justo