Rayonnement international

capo

L’UDs choisie pour abriter le nœud Afrique Centrale du BecA-ILRI Hub

Dschang, UDs/SIC–09/04/2019. Les biotechnologies sont aujourd’hui au cœur de la formation et de la recherche agronomiques et l’Université de Dschang (UDs) ne saurait prospérer en marge des potentialités offertes. Dr Félix Meutchieye, Enseignant-Chercheur, Agronome-Généticien à la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA) et responsable de la Biotechnology and Bio-informatics Research Unit de l’UDs a participé à la rencontre stratégique consultative des partenaires clés de Biosciences in Eastern and Central Africa (BecA-ILRI Hub) les 8 et 9 avril 2019 à Nairobi au Kenya. Il était accompagné par Mlle Barberine Atsongo, doctorante à la Faculté des Sciences dont le projet porte sur le développement des stratégies de vaccination contre les maladies de bétail liées aux tiques. La délégation de l’UDs a été la seule à représenter l’Afrique centrale à cette rencontre. En tout 40 participants venus de 15 institutions basées en Europe, en Afrique et en Australie, ont pris part aux travaux dont l’objectif était de revisiter et améliorer le plan stratégique de Biosciences en Afrique de l’Est et en Afrique centrale. Il s’est agi de renforcer la place des Biosciences dans l’amélioration des conditions de vie des populations rurales, pour une Agriculture toujours plus performante.

A l’issue de cette rencontre des 8 et 9 avril, la position de l’UDs a été renforcée pour servir de nœud aux Biosciences in Eastern and Central Africa (BecA-ILRI Hub) en Afrique Centrale. Avec cette nouvelle position, « l’avenir est radieux et les opportunités nombreuses », affirme Dr Meutchieye. En effet, le BecA-ILRI Hub est une plate-forme de recherche agricole et de biosciences basée à Nairobi au Kenya. L’un des objectifs est de donner l’opportunité aux chercheurs africains et internationaux menant des recherches sur les défis de l’agriculture africaine d’avoir accès aux laboratoires de classe mondiale. Créée dans le cadre de l’Initiative Africaine sur les Biosciences (African Biosciences Initiative) de l’Union Africaine/Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (UA/NEPAD), elle a pour mission la mobilisation des biosciences pour le développement de l’Afrique. La création de centres d’excellence en biosciences agricoles (nœuds régionaux) et la mise en œuvre des projets visent à fournir des produits et services permettant d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique. Le programme couvre 18 pays d’Afrique de l’Est et de l’Afrique centrale dont le Cameroun (www.hub.africabiosciences.org).

Le financement initial ayant permis la mise en place d’une unité de recherche Biotechnologies et Bio- Informatique en démarrage à l’UDs est issu d’un fonds compétitif d’équipements pour 4 pays en Afrique, affirme Dr Meutchieye Félix. Une équipe du BecA-ILRI Hub a séjourné à Dschang  ce 18 avril 2019 pour l’installation des équipements de l’unité dont une bonne partie a été fournie par le programme. Du reste, le Directeur du BecA-ILRI Hub insiste sur le rôle majeur attendu de l’UDs et des opportunités s’ouvrant ainsi pour les chercheurs du domaine en Afrique centrale, rapporte Dr Meutchieye qui ajoute : « en démarrant les installations des équipements la semaine après quelques renvois liés aux exigences logistiques, BecA-ILRI Hub  fait de cette unité un nœud important de développement et vulgarisation des Biosciences au Service des populations rurales, par une formation et une recherche de qualité ». A la suite d’autres travaux d’installation qui seront réalisés avec l’appui de l’Union Africaine, une délégation officielle de la BecA-ILRI Hub et de l’Union Africaine séjourneront à Dschang pour l’inauguration en mai 2019. La participation de l’UDs à la réunion de Nairobi a ainsi fait d’elle un partenaire stratégique institutionnel dans la mise en œuvre des programmes du BecA-ILRI Hub. A titre de rappel, le partenariat entre l’UDs et cette plate-forme est assez ancienne. Depuis 2010, plusieurs enseignants et étudiants de l’UDs ont en effet bénéficié des appuis divers de la part de la BecA-ILRI Hub. Dr Meutchieye a lui-même été  boursier de cette organisation en 2010 et 2011. Il est aujourd’hui considéré comme l’une des personnes ressources de ce programme en Afrique subsaharienne. /LP

Related Blogs

tempus non justo amet, venenatis, commodo risus ut