Excellence académique

ambience

L’UDs proclame les résultats de l’année 2017/2018

Dschang, UDs/SIC – 31/07/2018. C’est désormais inscrit dans la tradition. L’excellence académique a été magnifiée, célébrée ce mardi 31 juillet 2018 à l’Université de Dschang (UDs) à la faveur de la cérémonie de proclamation des résultats de l’année académique 2017/2018. Celle-ci a eu lieu au Centre des Conférences, Amphi 1 000, sis au campus principal de l’UDs. Le top management de l’institution, les autorités administratives, judiciaires et traditionnelles, les promoteurs des Instituts privés d’enseignement supérieurs (IPES), le corps enseignant, les étudiants, les personnels non enseignants et les parents ont y convergé, afin de prendre part à ce rendez-vous qui était prévu par le calendrier de l’année académique 2017/2018, et auquel ils avaient été conviés, se souvient-on, à l’occasion de la cérémonie de la rentrée solennelle qui s’était tenue dans la même salle le jeudi 27 novembre 2017. C’est donc dans une salle archi-comble que la cérémonie s’est déroulée, avec la présence très remarquée du Préfet de la Menoua, M. Éric Bungeli, du Sous-Préfet de Dschang, M. Jules Ékoumé, et des élus du peuple dont le Maire de la Commune de Dschang, M. Beaudelaire Donfack, et bien entendu du Pr Roger Tsafack Nanfosso, recteur de l’UDs par ailleurs représentant du Ministre de l’enseignement supérieur (MINESUP).

Le décor est planté par le mot de bienvenu qu’adresse à ces illustres hôtes et à l’assistance le Pr Mpoame Mbida, Vice-recteur chargé des enseignements, de la professionnalisation et du développement des technologies de l’information et de la communication (VR-EPTIC). Son propos rappelle l’importance de la cérémonie et revient sur les spécificités de l’institution vedette du jour : l’UDs. L’on retient entre autres qu’elle est bilingue, comporte 9 campus répartis sur 6 des 10 régions que compte le Cameroun, 8 établissements, 538 enseignants permanents, 584 personnels non-enseignants, 28 808 étudiants dont 1 409 en Doctorat/Ph.D et 665 non camerounais, est arrimée au système Licence-Master-Doctorat (LMD), et assure la tutelle de 35 IPES. Le Pr Mpoame relève également d’autres particularités de l’UDs dans le paysage de l’enseignement supérieur au Cameroun et conclut son propos en relevant que la proclamation des résultats en fin d’année en demeure jusqu’à présent l’une d’entre elles. Tout ceci grâce au « désir de réussir ensemble suivant l’esprit de la dynamique collective impulsée depuis 3 ans par le Pr Nanfosso », conclut-il.

S’ouvre alors le cœur de la cérémonie à savoir la proclamation proprement dite des résultats. C’est sous la houlette du Pr Robert Wanda, Directeur des affaires académiques et de la coopération (DAAC). « La cérémonie de proclamation des résultats est un moment de communion entre les composantes de l’UDs après une année académique réussie » déclare-t-il en relavant à l’attention de l’assistance qu’il avait une « tendance à la hausse » du pourcentage global des réussites par rapport à l’année dernière. La lecture systématique, par les responsables des 8 établissements de l’UDs, des noms des cinq premiers par filières et par niveaux, de la Licence 1 au Master 2, et jusqu’en Doctorat 1 pour certaines filières, s’inscrit en phase avec son assertion. Les taux de réussite rappelés par les doyens varient en effet entre 72 et 82%. Tour à tour, les étudiants de la FLSH, FSEG, FSJP, FS, FASA, IUT-FV, IBAF et FMSP, ceux des annexes, antennes et des IPES y compris, reçoivent ainsi leurs relevés de notes des mains de leurs chefs de départements respectifs. Le cycle dure 4 heures de temps et demie et se clôture par la remise des prix 40 meilleurs étudiants de l’UDs par Orange Cameroun. Ce geste d’encouragement à l’excellence, comme l’a souligné séance tenante M. Léon Ottou, Directeur régional/Ouest de cette entreprise, a consisté à la remise solennelle d’une bourse de 50 000 FCFA aux meilleurs étudiants des niveaux compris entre L1 et M2, soit aux cinq « majors des majors » des 8 établissements de l’UDs. La gratitude des étudiants est exprimée par Seguin Djou Kuété, Délégué général des étudiants de la FLSH. Celui-ci dans son intervention souligne d’avantage  l’apport du don des ordinateurs du Chef de l’État, S.E. Paul Biya, et la synergie d’action entre le recteur, les doyens, les personnels enseignants et non enseignants qui ont permis aux étudiants de l’UDs de travailler dans de meilleures conditions et de réussir. Pour tout cela, il a tenu une fois de plus tenu à exprimer la gratitude des étudiants de l’UDs.

Après son propos, le podium est revenu au Pr Roger Tsafack Nanfosso. C’est le lieu pour le chef de l’institution de rappeler effectivement les efforts qui ont été fournis pour que l’année académique 2017/2018 soit une réussite. Le recteur de l’UDs, tout en adressant les félicitations de la communauté universitaire à tous les lauréats, a alors remercié solennellement tous les doyens, les directeurs, le Secrétaire général de l’UDs, le Pr Guy Mvelle, « qui, dit-il, n’ont ménagé aucun effort pour que la cérémonie soit un succès et que l’année se couronne avec succès, et ont respecté scrupuleusement toutes les articulations du calendrier académique ». Il n’a pas oublié les personnels non enseignants « pour leur opiniâtreté et leur abnégation dans le travail ». « Grace à nos actions, l’année académique a un début et une fin […] nous l’avons fait ensemble suivant l’esprit de la dynamique collective », dit le Pr Nanfosso. C’est alors avec optimisme qu’il annonce l’année académique prochaine, sur fond d’amélioration des conditions de travail, et donne rendez-vous pour le vendredi 26 juillet 2019 à toute l’assistance pour l’acte trois de la cérémonie de proclamation des résultats de l’année académique à l’UDs. Exit donc l’année académique 2017/2018, vive la culture de l’excellence académique. /LP

Related Blogs

fringilla mattis vulputate, tempus ante. id, luctus velit, eget