Département de Foresterie/UDs

Photo de famille après la cérémonie officielle de lancement de la SEFOR 2018

Lancement de la semaine du forestier (SEFOR) 2018 

Dschang, UDs/SIC-02/04/2018. Ce lundi 2 avril 2018, au mât du drapeau, sis au campus A de l’Université de Dschang (UDs), a eu lieu la cérémonie de lancement officiel de la semaine du forestier (SEFOR). Présidée par le Pr Dieudonné Bitom, Doyen de la de la Faculté d’Agronomie et des Sciences Agricoles (FASA) de l’UDs, cet événement qui, cette année 2018, s’est rendue à sa 8e édition se célèbre sous le thème « Mise en œuvre de l’APV-FLEGT au Cameroun : quel impact sur la gouvernance forestière ? ». Elle est organisée par la Famille forestière (FAFOR), association de élèves ingénieurs du Département de Foresterie (FASA/UDs), parrainée par le Pr Matin Tchamba, Chef dudit département académique, par ailleurs Ingénieur général des eaux et forêts. L’objectif, aux dires de Kévin Ango, élève ingénieur en foresterie et président de cette association est de contribuer au « perfectionnement des aptitudes socio-professionnelles des élèves ingénieurs en foresterie » de l’UDs. Comme le renchérit le Pr Martin Tchamba, la SEFOR vise à promouvoir « l’innovation inscrite dans l’esprit d’équipe ». Elle vise également à « mettre en avant les insignes de la république, de cultiver l’esprit patriotique » chez les élèves ingénieurs en foresterie, comme l’ont illustré la levée des couleurs et le défilé paramilitaire que ceux-ci en exécuté pour la circonstance devant le public d’enseignants et d’étudiants qui avaient répondu présents.

Un autre volet essentiel durant toute la semaine, ainsi que le prévoit le programme, sera sur le plan scientifique. En effet, comme l’explique le Pr Martin Tchamba, il sera aussi question de réfléchir sur « la gouvernance forestière en Afrique ». « Ce sera un jalon important que nous allons poser ici à Dschang les 5 et 6 » poursuit-il, car les travaux pourront permettre d’élaborer, « pour la première fois au Cameroun, la note de contribution de Dschang à l’amélioration de la gouvernance forestière – ce que certains veulent déjà appeler ‘’la déclaration de Dschang’’– qui pourrait changer le paysage politique et stratégique de la gouvernance forestière au Cameroun ». La semaine du forestier sera meublée d’activités également dignes d’intérêts comme les sessions de formation en cartographie par les experts, les expositions des produits forestiers, les séminaires thématiques (les 5 et  6 avril), etc. Elle s’annonce riche en promesses, car comme l’affirme le Pr Dieudonné Bitom, regardant les prestations qui ont été servies au public pendant la cérémonie d’ouverture : « Je voudrais féliciter le Chef de Département, toute son équipe […]. Ça me fait penser qu’à la FASA, ce que nous voulons, c’est-à-dire des jeunes gens bien formés dans un esprit de rigueur et de discipline, la tête de proue, elle est ici ». Cette 8e édition de la SEFOR se clôturera le vendredi 6 avril 2018. / LP

Related Blogs

dictum leo quis, non dapibus ipsum pulvinar ut sit commodo