À la Commission de Coordination Technique

SecretariatTechnique

ON MET LES PETITS PLATS DANS LES GRANDS

Les jeux universitaires Dschang-Foumban-Bandjoun 2019 vont bon train côté organisation. Derrière ce résultat se trouve une ressource humaine qui oeuvre sans relâche. C’est le cas de la CCT présidée par Alain Donatien Ndio Bakagna qui travaille d’arrache-pied depuis le début des compétions. Des responsables ont été commis pour suivre les disciplines sportives. Ils sont 7 sur le campus principal de l’UDs, 2 au CENAJES de Dschang, 2 également à Foumban et 4 à Bandjoun. Ils suivent le déroulement des jeux et acheminent quotidiennement les résultats des sites décentrés au « quartier général » de la Commission situé sur le campus A à Dschang. Ceux-ci sont associés aux résultats enregistrés à Dschang, homologués et rendus publics ainsi que le classement officiel actualisé des institutions en compétition, relativement en fonction du nombre de médailles déjà engrangées. Ce travail en chaîne permet quotidiennement d’avoir des informations de toutes les sous-commissions techniques sportives. L’on juge également les prestations des fan’s club au sein de la sous-commission en charge, présidée par le Dr Moïse Valère Ebendeng, DCOU/UDs. On discute de leurs exploits à encourager, mais aussi des écarts à sanctionner. Entre la CCT et le Secrétariat Général de la FENASU qui est dans le même bâtiment, il n’y a pas de nuage. On travaille en collaboration, puisqu’on étiquette déjà les trophées au magasin de la FENASU en fonction des résultats qui tombent. La FENASU met également tout oeuvre pour garantir la continuité succès de l’organisation en surmontant les défis logistiques posés par l’éclatement des aires de jeux sur plusieurs sites, assure Patrice Beling Nkoumba, son Secrétaire Général.

Related Blogs

elementum sem, sed Lorem amet, consequat. elit. tempus lectus felis