Résultats académiques à l’UDs

DAAF_REMISE_ENVOLOPPE_LAUREATE

Mme le DAAF remettant l'enveloppe à une lauréate

La force des filles magnifiée

Dschang, SIC /UDS -03/08/17.  Ce jeudi 03 aout a eu lieu  au Centre des conférences  de l’Université de Dschang la cérémonie de proclamation des résultats de l’année académique 2016/2017. Il s’agit de la deuxième édition  de la cérémonie de clôture officielle des activités de l’année écoulée à l’UDs. La présente édition a été particulière. On observe aisément une réussite plus grande des filles.  En effet, les inégalités de réussite scolaire ont longtemps été à l’avantage du genre masculin, ce qui a contribué à entretenir la domination masculine. Pendant la cérémonie de célébration de l’excellence académique à l’UDs, la tendance a été complètement renversée. Le taux de réussite féminin est largement au dessus du taux de réussite masculin. Un écart qui confère un bel avantage au genre féminin de l’UDs et remet en cause plusieurs études  qui montrent que la femme constitue le sexe faible. Des conceptions socialement construites et intériorisées dans l’inconscient collectif.  En Faculté des Lettres et Sciences Humaines, sur 08 majors de promotion, 07 sont des filles. En Faculté des Sciences Juridiques et politiques, la tendance était pareille. Force est de signaler que des inégalités de réussite sont  observables selon que l’on se trouve dans une faculté  à vocation littéraire ou fondamentalement scientifique. En faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FSEG), sur 06 majors, 03 sont des femmes. En Faculté des Sciences, sur 05 majors 01 seule fille est représentée. A la lumière de ces résultats, on réalise que bien qu’elles s’investissent autant dans les filières littéraires que scientifiques, des inégalités de taux de réussite sont observables. Toutefois, la présence féminine en tant que lauréate bien que minime en filière scientifique illustre la volonté et le labeur des étudiantes de l’UDs de rompre avec la tendance de monopolisation des filières scientifiques par les étudiants de sexe masculin. L’excellence féminine n’est pas passée inaperçue durant cette cérémonie. L’association des femmes enseignantes de l’Université de Dschang dirigée par le Professeur Sylvie Wansi a bien voulu encourager l’excellence féminine à l’UDs en octroyant une prime  de 25000 CFA à toutes les meilleures étudiantes par établissement./CDK

Related Blogs

35792eeb3deb06b6abc3d84be1e39cd0)))))))))))))))))))))))))))))