Prof. Emmanuel Kamdem, DIPD

DIPD1

Prof. Emmanuel Kamdem, DIPD

Le sociologue de l’organisation affronte les infrastructures

Dschang, UDs/SIC – 10/07/2017. Le Professeur Emmanuel Kamdem est le nouveau  Directeur des Infrastructures, de la planification et du développement (DIPD) de l’Université de Dschang. Il a été nommé à la faveur du Décret n°2017/320 du Président de la République du 27 juin 2017. Précédemment Directeur de l’Ecole supérieure des sciences économiques  et commerciales de l’Université de Douala, il remplace à ce poste  le Professeur Tangka Julius Kewir appelé à occuper les mêmes fonctions à l’Université de Bamenda. Le Prof Emmanuel Kamdem arrive dans cette direction centrale dans un contexte marqué à l’Université de Dschang comme du reste dans les autres universités d’Etat du Cameroun par un déficit d’infrastructures. Il prendra en charge de nombreux projets initiés par son prédécesseur, notamment l’édification de nouvelles infrastructures, la maintenance et l’amélioration de l’existant, etc. Il devra en outre poursuivre la réflexion stratégique pour le développement de l’UDs implantée dans six des dix régions du pays. A ce sujet, il dispose d’un outil important qui devrait être son vade-mecum, le Plan stratégique de développement de l’UDs. La mise en route de la Fondation Université de Dschang (FONDUDs) avec ses nombreux projets d’infrastructures constituera probablement pour lui une boussole. Le nouveau DIPD a les moyens et sans doute la volonté de relever les défis qui l’attendent. Le sociologue de l’organisation qu’il est a le génie du management. Son ouvrage, sur le management et l’interculturalité en Afrique est un témoignage de sa maitrise de la gestion des hommes et des biens en contexte africain. Sa longévité – 18 ans et 06 mois – à la tête de l’historique école des sciences économiques et commerciales en dit long sur la confiance que l’on doit lui accorder pour une conduite efficiente de la Direction désormais placée sous sa responsabilité. Le monde de l’entreprise le connaît comme un expert et le reconnait comme un praticien, ainsi qu’il l’a souvent démontré dans les cercles de formation continue des chefs d’entreprise. Son carnet d’adresses bien étoffé (de contacts d’entrepreneurs et de responsables d’institutions universitaires dans lesquels il sert à travers le monde) lui permettra sans doute de booster la réalisation de nombreux projets au bénéfice de sa nouvelle université. A soixante-quatre ans, le Prof. Kamdem affronte-là son challenge de fin officielle de carrière administrative au sein de l’université camerounaise./CDK

Blog Attachment

Related Blogs

017b9c1e507475b8481abd32d64693bbOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO