Dschang – Cologne

Cologne-Vice-recteurEnseignement

Cologne - Le vice-recteur en charge de l'enseignement

Améliorer les formations et accroitre la palette d’offres en sciences biomédiacles

Cologne, Universität zu Köln – 07/09/2017. Selon le Prof. Herzig, vice-recteur de l’UoC chargé de l’enseignement, avant le lancement de toute formation durable, il faut se poser un certain nombre de questions : que voulons-nous, qu’avons-nous, comment obtenir ce que nous n’avons pas, etc. Au cours de ses échanges avec la délégation de l’Université de Dschang, ce dernier a insisté sur le fait que les formations de référence coûtent très cher et nécessitent généralement plusieurs financements : les frais de scolarité, l’Etat, les organisations privées, les institutions spécialisées dans le financement des activités académiques, etc. Cela est nécessaire pour faire des bons curricula intégrant tous les aspects importants de la formation. Pour le cas des formations à l’Université de Dschang comme celle de sciences biomédicales, a mentionné le Prof Mpoame Mbida, vice-recteur en charge de l’enseignement, les programmes sont bons et les besoins identifiées. Il est question aujourd’hui d’aller plus loin en diversifiant les offres. Des domaines de formation à l’instar de l’imagerie médicale, l’orthopédie et l’orthophonie ont été évoqués, avec une réception favorable de l’idée qu’elles sont innovantes et répondent à un besoin documentable au Cameroun./

Related Blogs

be97fdd64f4ae9c4c674eccf04e1caae++++++++++++++++++++++++++++++++