ACCORDS ET CONVENTIONS

02 nouvelles IPES sous la tutelle de l’UDs
Dschang, UDs/SIC – 1er/10/2015. Le Recteur de l’Université de Dschang, le Pr. Roger Tsafack Nanfosso, a signé jeudi 1er octobre 2015 deux accords cadres de partenariat et deux conventions spécifiques avec deux Institutions privées d’enseignement supérieur (IPES). Les nouveaux établissements qui bénéficient ainsi désormais de la tutelle de l’UDs sont l’Institut supérieur des techniques agricoles d’Ombessa (ISTAO) et l’Institut supérieur d’agronomie (ISA) de Bertoua. La cérémonie a eu lieu dans la salle des actes du rectorat à Dschang où se trouve le campus principal de cette université implantée dans six des dix régions administratives du Cameroun. Sous le regard bienveillant du ministère de tutelle représenté par M. Mbida Manga Luc Sylvain, le Sénateur Pascal Anong Adibime, promoteur de l’ISTAO et M. Alara Nde Francis, promoteur de l’ISA, ont paraphé avec le Recteur de l’UDs, chacun en ce qui le concerne, les documents.

Si les accords-cadres de partenariat fixent globalement les conditions et modalités de collaboration entre l’UDs et ces IPES, les conventions spécifiques articulent des questions liées à des formations particulières. Ainsi, pour l’ISTAO, la convention spécifique avec l’UDs définit la collaboration pour la préparation des candidats aux examens en vue de l’obtention du diplôme de Licence professionnelle. Les aspirants à la licence seront formés dans deux filières.  Pour la filière agronomie, les spécialités sont les suivantes : Production végétale, Production animale, Foresterie. En ce qui concerne la filière industrielle et technologique, les spécialités suivantes sont concernées : Administration et sécurité des réseaux, Génie logiciel, Génie des réseaux et télécommunications, Génie mécanique, Fabrication mécanique, Génie civil. L’ISA, quant à lui, est aussi intéressé par des formations en vue de la présentation des étudiants au diplôme de Licence professionnelle mais uniquement dans la filière agronomie. Les spécialités ci-après y sont ouvertes: Production végétale, Production animale, Génie rural, Économie et sociologie rurale, Foresterie.

La signature de ces accords-cadres et conventions spécifiques rentre dans la stratégie de l’UDs de soutenir, avec l’onction du ministre de l’Enseignement supérieur, une offre nationale de formation supérieure de qualité. Il s’agit d’un devoir que l’institution accomplit depuis 1997, année de la signature des premiers accords, notamment avec l’Institut supérieur Siantou. A ce jour, l’UDs a déjà des accords avec vingt-cinq IPES assortis de conventions spécifiques effectivement mises en œuvre. Dans son propos d’ouverture de la cérémonie, le Recteur Roger Tsafack Nanfosso a indiqué qu’après 25 signatures d’accords et de conventions, l’on peut s’autoriser un bilan important. De façon rétrospective, il note que la coopération entre l’UDs et les IPES a jusque-là mis en exergue la dimension académique (enseignements, concours, examens, attestations de réussite, etc.). Cela est important mais il faudrait, de manière prospective, a-t-il souligné, marquer d’une pierre blanche le chemin déjà parcouru en inaugurant d’autres dimensions, plus visibles encore, de la coopération entre l’UDs et les IPES.

La présence d’un représentant du ministre de l’Enseignement supérieur dans le processus d’accompagnement des IPES par les universités publiques se justifie, a expliqué M. Mbida Manga, par le fait qu’il est nécessaire de se rassurer que les missions d’inspection des infrastructures, l’expertise des programmes d’enseignement, etc., ont été effectuées de manière satisfaisante. Ce dernier a transmis au Recteur de l’UDs le vœu du Directeur du développement de l’enseignement supérieur privé d’obtenir avant signature, pour lecture et vérification, les différents accords et conventions qui devront paraphés par les parties prenantes. Les promoteurs de l’ISTAO et de l’ISA ont dit leur satisfaction d’aboutir aujourd’hui à la signature de ces documents après avoir respecté les exigences de l’UDs, formulées en vertu de la réglementation. Ils ont promis de remplir les obligations définies dans les accords-cadres et conventions spécifiques signés./

Related Blogs